octobre rose

Il y a quelques temps, on m’a contacté afin de me lancer un défi de taille: créer un beau gâteau d’anniversaire pour sa fille APLV (Allergique aux Protéines de Lait de Vache)!
Je ne pouvais pas dire non à une petite fille :/
N’étant pas expert dans ce domaine, j’ai fouiné sur quelques blogs spécialisés pour y trouver quelques astuces notamment: comment remplace-t-on le lait ou la crème dans les desserts?

Évidemment, il y a le lait de soja, de riz, et tout plein de crèmes végétales mais valent-il le lait de vache en terme de texture (pour le beurre, la crème, etc…) ? C’est difficile mais on arrive à trouver des textures assez ressemblante.

J’avais mon idée de départ: créer une mousse de fruit (ici de la mangue), des petites gelées (de citron vert) et une génoise que j’ai finalement remplacé par une dacquoise…

Vu que mon anniversaire est passé, il me fallait trouver un autre thème et j’ai choisi de soutenir « octobre rose« . Oui, mesdames, chaque année il y a encore trop de femmes qui meurent du cancer du sein alors qu’il est guérissable dans 9 cas sur 10 s’il est détecté à temps. Je rappelle que les examens préventifs sont gratuites dès 50 ans et qu’il est préférable de consulter s’il y a des cas recensé dans votre famille. Nous devons nous mobiliser pour ce fléau et tout faire pour qu’il soit traité à temps. Alors, mesdames pensez à consulter votre médecin au moindre doute, de faire une visite annuelle chez votre gynécologue OU votre sage femme, et de pratiquer l’auto-palpation (un lien ici: http://www.lesimpatientes.com/dossier.asp?id=1)

 

Propoint WW = 7 points/tranche (150gr)

Flexipoint WW = 6 points/tranche (150gr)

IG BAS: Non compatible

Régime Dukan: Conso et Stab

Tableau des calories (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
184,4 kcal 9,2 g 3,4 g 21 g

Continuer la lecture

IMG_5984

Je ne sais pas si chez vous c’est pareil, mais ici on anticipe déjà les fêtes de Noël ! Sans rire, il y a déjà des calendriers de l’Avent dans les magasins (patience, la galette des rois devrait arriver d’ici 2 semaines…), les magasins de décorations regorgent de décoration pour les fêtes, on a déjà reçu les catalogues de jouets (autant vous dire que ma fille arrache déjà toutes les pages….), le sapin de Noël de 30m de haut a déjà fait la une au journal de Jean-Pierre Pernault dans la rubrique Alsace (bon ok, c’était Jacques Legros qui présentait celui là, on va pas chipoter)…Autant la semaine dernière tout ça me passait au-dessus de la tête, mais depuis le changement d’horaires , sortir du boulot quand il fait nuit me donne juste envie de boire un bon chocolat chaud et du pain d’épices. Et je suis pas le seul, je le sais ! Et voilà….le décompte est lancé. Les fêtes de Noël arrivent et avec elles, toutes les calories qu’on va ingurgiter….d’abord chez mémé avec sa dinde aux marrons, puis chez belle-maman et sa carpe de Noël, puis chez les copains où à chaque apéro on vous proposera un bon vin chaud et pour finir le marché de Noël où votre femme vous trainera parce que « ohhhh c’est joli les cabanons de Noël » (oui, c’est ça chaque année…la magie de noël y parait) où la seule condition pour que vous y alliez sera de manger une tartiflette ou un plat canadien dans le cabanons d’à côté de celui qui fait des bouillottes en peluches…(avec les années, on en est déjà à trois…).

Donc moi j’ANTICIPE ! Non pas les cadeaux de Noël (je fais toujours au dernier moment….c’est plus sympa de faire les magasins quand c’est blindé de monde, tout le monde le sait!), ni la préparation du repas du reveillon (en bon blogueur culinaire, ma liste est déjà prête depuis cet été), ni même chez qui on va passer le 25 décembre (c’est déjà décidé depuis le 26 décembre de l’année PASSEE!), mais moi, ce que j’anticipe, c’est comment me régaler pendant les fêtes-qui vont être riches- sans affoler ma balance le 27 décembre. Alors oui vous allez me dire « Mais Mr Light to me (c’est pas mon vrai nom, mais bon, vous avez compris), avec vos recettes, vous avez pas besoin de penser à un régime? « . Ben oui et non. Car mes recettes sont saines et équilibrées et me maintiennent dans mon poids de forme, grâce à elles, je peux me permettre un ou deux écarts dans la semaine sans avoir à changer mon alimentation. Mais si je peux perdre un peu de poids pour être à l’aise pendant les fêtes et me régaler sans complexe, c’est maintenant que mon programme commence !

-Je change mes habitudes de consommations, je répartis en fonction de mon emploi du temps. J’ai la chance de rentrer le midi à déjeuner, aussi c’est féculent tous les midis (pâtes, pommes de terre, lentilles, haricots, riz, blé, pain…) c’est rapide à cuisiner et ça me cale bien pour la journée. Puis le soir j’enchaine avec un repas composé de légumes et protéines. En général, c’est là que je prépare mes recettes pour Light to me, car j’ai plus de temps pour moi. Ça me permet de manger léger le soir, ainsi mon corps peut plus facilement éliminer les calories ingérées dans la journée.

 

-A chaque repas, j’inclus des protéines…Rappelez-vous les principes des régimes hyper protéinés. Au petit déjeuner, au déjeuner et au diner…Un œuf dur, un peu de jambon, un bâtonnet de surimi si le cœur vous en dit…Ça cale les petites faims et en plus c’est tout bénef !

 

-Je mange des fruits acides (kiwi, pamplemousse, ananas, pomme….) qui sont d’excellents capteurs de graisses et de sucres. Même Mac Lesggy le dit !

 

-Je me fais une cure de jus de fruits et légumes . Ça m’aide à relancer la machine, comme une phase d’attaque et c’est motivant pour la suite. Ça me permet de perdre du poids facilement, sans y penser.. Je remplace quelques repas par un jus, ce qui me permet de bénéficier des minéraux et vitamines vu que c’est une extraction à froid et comme c’est rapide à boire, c’est pratique quand je ne peux pas prendre de déjeuner ou que je suis pressé le matin.

 

-Je fais attention à boire au moins 2L d’eau par jour.

 

-Je fais un trajet sur trois à pied et je ne prend jamais d’ascenseur…ça me permet de profiter du bon air frais du soir et me détoxifier au passage. Et quand je suis motivé, je me fait une petite session de Gym direct de 26 minutes.

Et voilà, rien de plus…et surtout rien de contraignant au jour le jour. J’appliquais ce programme après des périodes de repas copieux, mais anticiper, c’est pas mal non plus.

Et vous, que faites-vous avant et après les fêtes?

Article sponsorisé

1 couverture

Le numéro 4 est là, tout frétillant avec tout plein de nouvelles recettes encore plus incroyable. Les bonbons et nougats allégés; les recettes de saisons et son banc d’essai surprenant ce mois-ci…

 


Light To Mag’ (Octobre/Novembre)


OU Par chèque:
Hugues JULIEN
12 rue mourguet
69005 LYON
(A l’ordre de Hugues JULIEN et indiquez-moi bien votre mail dans votre courrier)

Au sommaire:

-Banc d’essai: Les céréales du p’tits déjeuner, que choisir?
-Produit découverte: Les baies de goji (et sa recette)
-Dossier spécial HALLOWEEN: des friandises en toute quiètude
-Astuce du mois: Créer ses épices soi-même
-Et toujours autant de recettes inédites et de saison

BONUS: Gâteau à la mousse de marron allégé

 

Feuilletez quelques pages en ligne ICI.

IMG_3702IMG_3269 IMG_3434gateau anniv

Vous avez raté les numéros précédents?


Light To Mag’



IMG_4747

Voilà un sujet qui me tient à cœur car comme vous le savez peut-etre, j’étais primeur, à défaut de pouvoir être producteur. Quelle est la différence? Comment ne pas se faire avoir? Comment retrouver le goût originel des aliments? Pourquoi sont-ils produits à trop grande échelle au détriment de la qualité?

Pas facile de s’y retrouver! Pour la semaine du goût, je vous explique tout de A à Z.

 

Pour commencer, qu’est-ce qu’un maraîcher et qu’est-ce qu’un revendeur?

Un maraîcher c’est un producteur de fruits et légumes qui vend ses produits.
En une phrase, tout est dit!

Par conséquent, un revendeur de fruits et légumes (ou primeur) est une personne qui achète sa marchandise pour la revendre.

Alors, avant de continuer, je tiens à préciser que je ne vais dénigrer personne (ou pas trop :p ) mais  je tiens à vous faire comprendre  que des prix attractifs peuvent cacher de mauvaises surprises. En étant attiré par des produits « en promotion » vous serez surement tenté d’acheter un autre produit au prix apparemment attractif qui se situera à côté…malheureusement, autant de prix bas est souvent synonyme de baisse de qualité, surtout chez un revendeur.

 

Quelle est la différence?

La grande différence est la qualité! Et pour cause:

Le maraicher va produire des quantités à l’échelle de ses terres et va soigner ses récoltes, déjà par amour du métier, mais surtout pour ne pas décevoir ses clients (car selon un triste constat humain, un client mécontent parle plus qu’un client content).

Alors que le revendeur se soucie plus de la quantité à revendre pour s’y retrouver dans ses prix d’achat en utilisant des coups marketing (promo ou lot moins cher) pour attirer les clients.

Pour illustrer mon propos, voici 2 tomates allongées. Comme la plupart des gens, vous choisiriez la tomate de gauche ….
IMG_1918

Grossière erreur! La tomate de gauche est aseptisée: elle n’a aucun goût. Pour preuve, en les ouvrant, laquelle vous parait  la plus appétissante? C’est fatalement celle produite par le maraîcher.

IMG_1920

Pourquoi la qualité n’est pas la même?

Déjà pour le point souligné juste avant (maraicher-> petite terre et amour) mais également parce que beaucoup de fruits et légumes sont récoltés avant leur maturité pour éviter qu’ils ne pourrissent durant les transports. Ils espèrent ainsi que les fruits et légumes finiront leur maturité dans les cartons.
Cela pourrait fonctionner car les fruits en général peuvent évoluer une fois cueillis (comme les avocats qui ne peuvent murir qu’une fois récolté, par exemple :) ). Le hic, c’est la chaine de froid!

En effet, pour éviter de générer des pertes colossales, les fruits et légumes sont acheminés dans des chambres froides et camions réfrigérés. Le problème, c’est que, même si le froid ralenti le pourrissement… il empêche la croissance DÉFINITIVEMENT!

Et oui, un fruit au réfrigérateur ne pourra plus mûrir, sachez-le! C’est comme-ci je mettais mon bébé dans mon frigo pour lui éviter d’être malade (bon OK, c’est un très mauvais exemple qui fait peur en + :D )

Pour preuve de ce que j’avance: dans un réfrigérateur, on parle d’un « BAC A LÉGUMES » et non d’un BAC A FRUITS ET LÉGUMES! (Pensez-y dorénavant, c’est un bon moyen de rappel).

BON à SAVOIR: Dans les supermarchés ou sur les cartons des étals, il y a incrit Catégorie 1, 2 ,3 ou extra (mention obligatoire). Il s’agit en réalité de la date de la cueillette.

Catégorie extra: Cueillie il y a moins de 3 jours
Catégorie 1: Cueillie entre 3 à 10 jours)
Catégorie 2: Cueilllie il y a + de 10 jours
Catégorie 3: Bio

Maintenant, on est pas à l’abri qu’un revendeur nous vende un produit de catégorie 1 qu’il a reçu il y a plus de 10 jours. (Il n’y a pas de date de péremption dans les fruits et légumes, tant que ce n’est pas pourri, on a droit de le vendre)

Comment les revendeurs s’approvisionnent?

Un producteur signe un contrat avec une coopérative agricole  qui regroupe plusieurs producteurs pour vendre leurs produits à des grossistes (des acheteurs de gros conditionnement). Ceux-ci (les grossistes) négocient avec les revendeurs ces mêmes produits en fonction de la quantité, productivité et les « saisons » (nous verrons ce point entre guillemet après) que vous retrouvez sur les étals.
(ceci est un résumé d’acheminement, il peut s’étendre encore plus sachant que chacun prend sa petite commission au passage qui se répercute sur votre prix d’achat)

 

Où trouver son maraicher?

Premièrement, on peut se rendre directement dans son exploitation. Souvent, les maraichers vendent directement depuis leur ferme.
Ou plus simple, on les trouve facilement sur les marchés, logique me direz-vous….

Oui, mais à l’heure actuelle, les marchés sont infestés de revendeurs qui sont là pour écouler du volume et non de la qualité!
Tout comme les hyper/super-marché d’ailleurs!

Comment les reconnaitre?

C’est un point essentiel de cet article! La plupart de ces produits sont conditionnés par les « coopératives » qui mettent leurs marques sur le produit et sur leurs emballages (cartons ou sachets) mais il y a beaucoup d’autres facteurs qui rentrent en compte car dans un souci d’anonymat (et non d’écologie, même si c’est l’argument donné) ces produits peuvent se retrouver dans des caisses en plastiques recyclables (et pliables) de la société IFCO-system, très reconnaissable par sa couleur verte (vive l’écologie).

Il faut bien regarder derrière les vendeurs pour vérifier les cartons et cagettes; et afin de mieux vous aider, j’ai pris des photos sur mon marché préféré (le marché St-Antoine):

Ici nous avons clairement ce qu’il vaut mieux éviter: un revendeur.
IMG_4742
IMG_4744 IMG_4740
Comme vous le voyez, les cartons ont des logos et les fruits ont des étiquettes.

IMG_4741

Il y a les fameuses caisses IFCO (devant la voiture noire). Bref, je ne dis pas qu’il n’aura que des mauvais produits mais ils ne vous vendront que des produits issus de la surproduction bien souvent de médiocre qualité comme expliqué avant.

Ci-dessous, des photos de maraicher/producteur. Vous verrez qu’il y a des caisses en plastique neutre ou des cagettes sans marques (ou très peu, et oui même un maraicher peut avoir quelques fruits et légumes d’ailleurs pour compléter son étal). En règle générale, les producteurs sont fiers d’exposer un panneau mentionnant d’où ils viennent et qu’ils sont bien producteurs (normal)…
IMG_4739IMG_4748
IMG_4738IMG_4743

 

 

Attention, il y a quand même des avancées techniques en matière de réfrigération qui nous permettent de stocker et consommer des pommes, des poires et pommes de terre d’origine française jusqu’en avril/mai (et oui, une pomme achetée en mars ne vient pas d’être cueillie. La cueillette de pommiers est en octobre et est maintenue  dans le noir et au froid pendant tout ce temps!)

Pensez à toute l’énergie consommée pour préserver ces fruits toute l’année!
Je ne dénigre pas cette prouesse de conservation, je dénonce son abus! Pourquoi surproduire pour conserver au froid? Il n’y aurait plus de pommes à partir de janvier février! Tant pis, vivons avec les saisons, en hiver, il y a tous les fruits exotiques (et oui, quand c’est l’hiver pour nous, de l’autre coté de la planète, c’est l’été).

Alors oui, on va me dire que de faire venir les fruits par avion, ça pollue etc… C’est vrai! Tout comme garder les fruits en chambre froide toute l’année!

Et pis de toute façon, ils les feront venir quand même en France !
Mais il ne faut pas se leurrer,ce n’est pas parce que j’écris cet article que le monde de la surproduction va s’arrêter du jour au lendemain et que nous aurons plus de bons produits sur nos étals. Néanmoins j’espère que beaucoup d’entre vous feront plus attention à leur achat. Je ne suis qu’une goutte d’eau au milieu de l’océan maraîcher mais si personnes ne dit rien, personne ne réagira pour nous.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’1 kg de tomates (par exemple) d’un maraicher peut coûter environ 2€50 alors que le revendeur va vous le vendre entre 2 et 5€…. Et même si elles sont à 1€/kg, c’est trop cher pour un fruit insipide au gout d’eau, vous ne trouvez pas?

 

Moi, j’ai fait mon choix, j’ai changé de travail par conviction et je n’achète plus que chez les producteurs/maraîchers car il faut les aider, et plus on sera nombreux à les solliciter, plus le cour des fruits et légumes baissera. Et peut-être que les revendeurs et supermarchés feront plus attention à la qualité, quitte à aller se fournir directement chez ces maraîchers.

IMG_3618petit

Quelle idée? Me direz-vous! Et bien, elle ne vient pas de moi mais de Manue (La popotte de Manue) qui chaque mois lance des défis boulange à qui veut bien les relever…. Défi? vous avez dit: Défi? Mais qui aime relever des défis? C’est moi!!!!!
L’astuce de cette recette est le potimarron (ou courge) qui remplace le beurre et donne une brioche extra moelleuse. Mon idée était de refaire une association salée qui marche bien, en version sucrée: courge+marrons.
Propoint WW = 1 point/tranche (20gr)

Flexipoint WW = 1 point/tranche (20gr)

IG BAS: Non compatible

Régime Dukan: Stab et Repas Gala

Tableau des calories AVEC crème de marrons LIGHT TO ME (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
217,5 kcal 1,4 g 7,3 g 43,8 g
Tableau des calories AVEC crème de marrons Faugier (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
232,5 kcal 1,6 g 5,9 g 48,8 g

Continuer la lecture

IMG_3468

Dans la série des recettes incroyables, voici le carambar sans sucre….. C’est un défi que l’on m’avait lancé : « Peux-tu me réaliser des carambar et réglisses light? Stp » Donc la réponse est Oui! Comme souvent, je trouve toujours des solutions plus ou moins farfelu. Ici, c’est en testant un édulcorant naturel que j’ai fini par trouver la solution… Encore meilleur que les vrais ;)

 

Propoint WW = 1 point/3 carambars (24gr) au lieu de 3 pp

Flexipoint WW = 1 point/5 carambar (40gr) au lieu de 3 fp

IG BAS: non compatible

Régime Dukan: Conso et Stab

Tableau des calories version light to me (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
210.4 kcal 0.26 g 1.33 g 50.53 g
Tableau des calories version normale (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
400 kcal 9.5 g 3.4 g 75 g

Continuer la lecture

IMG_3020

Le croque-monsieur :y’a rien de plus simple me direz-vous. Oui mais aujourd’hui je vais vous expliquer comment le réaliser de A à Z afin de l’alléger. Car ce croque-monsieur n’ est ni plus ni moins qu’une association de recettes que j’ai déjà réalisé mais que je me ferai une joie de vous remontrer.

 

Propoint WW = 6 points/croque (140gr) au lieu de 9 pp

Flexipoint WW = 4 points/croque (140gr) au lieu de 8 fp

IG BAS: Non compatible

Régime Dukan: Conso et Stab

Tableau des calories version light to me (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
167.9 kcal 2.85 g 11.48 g 24.14 g
Tableau des calories version normale (pour 100gr)
Calories Lipides Protides Glucides
248.8 kcal 11.87 g 11.71 g 23.18 g

Continuer la lecture

0couverture

Et voilà, le magazine numéro 3 est enfin là avec encore plus de recettes toujours inédites (près de 50). J’ai écouté tous vos commentaires afin de l’améliorer.


Light To Mag’



OU Par chèque:


Hugues JULIEN
12 rue mourguet
69005 LYON
(A l’ordre de Hugues JULIEN et indiquez-moi bien votre mail dans votre courrier)

Au menu:

-Dossier spécial Glace SANS sorbetière.
-Dossier Spécial barbecue et plancha.
-L’astuce du mois: Déshydrater avec un micro-onde
-Banc d’essai: Les crèmes, Légère ou entière?
-Produit découverte: La sève de kitul (édulcorant naturel)
-Et plein de recettes de saison avec leurs tableaux  caloriques, le nombre de ProPoint, les phases Dukan, les temps de préparation/cuisson, le prix par assiette et niveau de difficulté…

Feuilletez quelques pages ICI.

IMG_2584Jambon-melon sauce douce
Matriochka de tomate-mozzarelapatate à la braise fourréeSalade de gésiers et pignonsTruc aux groseilles

Vous avez raté les numéros précédents?


Numéros précedents




Light To Mag’



TAG: Cuisine-saine, glace, micro-onde, saison

LIGHT TO MAG’

Achetez vos numéros en 1 click:


Light To Mag'




Catégories

Like Box

Entrée

Plat

Dessert

Filtrer par régime

Weight watchers® :
Régime Dukan :

Filtrer les recettes par

Traduction

EnglishFrenchGermanItalianJapanesePolishPortugueseSpanish
Blogger

Archives

Faire un Don

Pour des recettes de qualité, toujours originales, pensez à faire un don: